home @


Centenaire de la naissance d’Octavio Paz

Hommages à Octavio Paz à l’occasion du centenaire de sa naissance, avec notamment la participation de Paul-Henri Giraud, lors de la table ronde à la Bibliothèque Nationale de France le mercredi 5 novembre.

OCTAVIO PAZ  : CONVERGENCES, POÉSIE ET POLITIQUE

À l’occasion du centenaire de sa naissance

Paris, 5 - 12 novembre 2014

Hommage placé sous l’amicale complicité de Marie-José Paz

Présentation

Octavio Paz est né dans la ville de Mexico le 31 mars 1914, et il y est décédé le 19 avril 1998. Poète, essayiste et diplomate, il fut notamment lauréat du prix Miguel de Cervantes en 1981 et du prix Nobel de littérature en 1990. Il est considéré comme l’une des figures importantes de la poésie de langue espagnole du XXème siècle. Il fait paraître son premier recueil de poésie en 1933, s’engage très tôt dans les débats intellectuels et politiques, et rejoint le mouvement antifasciste lors de la guerre civile espagnole. De 1946 à 1951, il occupe un poste diplomatique à Paris, puis revient en France entre 1959 et 1962. Dès son premier séjour, il se lie d’amitié avec les surréalistes, en particulier Benjamin Péret et André Breton. Dans les années cinquante, il séjourne au Japon et en Inde, où il reviendra en 1962 comme ambassadeur. Sa connaissance des cultures de ces deux pays a laissé des traces profondes dans son œuvre. Son écriture poétique se sera accompagnée d’une réflexion sur l’être mexicain, dont témoigne son livre Le Labyrinthe de la solitude. Tout au long de sa vie il aura écrit de nombreux essais sur l’art, s’intéressant aussi bien à l’art précolombien qu’à la création plastique contemporaine.

En 2014, année du centenaire de sa naissance, le Conseil national pour la Culture et les Arts du Mexique, la Bibliothèque nationale de France, l’Ambassade et l’Institut culturel du Mexique, l’Instituto Cervantes et la Maison de l’Amérique latine organisent un programme de rencontres, de lectures et de tables rondes consacré à cet écrivain au cours duquel des spécialistes reconnus apporteront des éclairages sur sa vie, son œuvre et sa relation privilégiée avec la France.