home @


Conférence-débat : La Democratie en Italie

Conférence exceptionnelle du philosophe Maurizio Zanardi à l’occasion de la sortie de son dernier essai : La democrazia in Italia

Vendredi 16 mars 2012

10h - 13h

Lille 3 - Bât. F - salle F0-13

10h00 Gérard Briche, philosophe (Ecole Supérieure d’Art de Tourcoing), Luca Salza, civilisation italienne (CECILLE - Lille 3), Mélanie Traversier, historienne (IRHIS - Lille3), dialogueront avec Enzo Traverso, enseignant-chercheur en sciences politiques (univ. J. Verne, Amiens) et le philosophe Maurizio Zanardi, responsable de la maison d’édition Cronopio de Naples.

11h45 Conférence exceptionnelle du philosophe Maurizio Zanardi à l’occasion de la sortie de son dernier essai La democrazia in Italia

Avons-nous assisté à un retour du fascisme, sous une forme grotesque, en Italie avec Silvio Berlusconi ? Y a-t-il une tradition politique, voire une maladie endémique des Italiens, qui empêcherait la pleine réalisation de la démocratie dans leur pays ? Pourquoi la République et la charte constitutionnelle, issues de la guerre partisane contre les fascistes et les nazis, ne font-elles pas pièce aux différentes tentatives de manipuler la « conversation civile » dans la Péninsule ? Les Italiens n’ont pas cessé de ressasser ces questions tout au long de ces dernières années. A partir d’un livre récemment paru en Italie, La democrazia in Italia (éd. Maurizio Zanardi, Cronopio, Naples), cette conférence-débat ambitionne de poser d’autres questions, d’emprunter d’autres voies, moins explorées, pour saisir la conjoncture politique, sociale et culturelle en Italie. Il est, tout d’abord, opportun d’étudier la situation italienne dans le cadre de la crise économique mondiale, ainsi que des idéologies et des dispositifs de gouvernement transnationaux, comme en témoignent les derniers événements, de la chute de M. Berlusconi à l’arrivée au pouvoir de M. Monti. Mais, plus précisément encore, il est surtout nécessaire d’interroger le concept de démocratie, et ses usages en Europe, à partir du « cas italien ».

Renseignements : luca.salza@univ-lille3.fr