home @


Translating Territories

Translating Territories – Territoires de la traduction/ Traduction du territoire Colloque international : 25-26 novembre 2011, Université Lille 3 Charles de Gaulle

Ce colloque se propose d’évaluer les dynamiques et influences complexes de la traduction sur la perception, définition et/ou redéfinition du/des territoire(s). Si un territoire est un espace qui existe dès lors qu’il est pensé et approprié, ses pourtours sont donc mouvants et en constante fluctuation. La traduction comme moyen de communication entre les cultures participe donc de la négociation des contours et frontières du/des territoires, de la migration du texte-territoire, et s’inscrit en filigrane dans la symbolique du passage comme processus conscient et/ou inconscient.

Différentes questions pourront ainsi être abordées pour situer la traduction dans la problématique du/des territoire(s), parmi lesquelles :

• Comment la traduction intervient-elle dans la migration des textes entre territoires différents ? • Quels sont les processus d’ouverture et d’annexion qui affectent les frontières et les territoires lors de l’acte de traduction ? • En quoi la traduction participe-t-elle d’une stabilité/instabilité permanente du texte-territoire ? • De quels outils linguistiques, lexicographiques, techniques et/ou littéraires le traducteur dispose-t-il pour rendre les réalités d’un territoire, qu’elles soient physiques, géographiques, politiques, géopolitiques, historiques, culturelles ou langagières ? • Quels sont les territoires dessinés par les différents courants traductologiques ?

Pour toute info : Corinne Oster (corinne.oster@univ-lille3.fr) et Ronald Jenn (ronald.jenn@univ-lille3.fr)

Call For Papers : Translating Territories – Territoires de la traduction/ Traduction du territoire International Conference : November 25-26, 2011, Université Lille 3 Charles de Gaulle, France

This conference seeks to address the complex dynamics and influences of the act of translation upon the perception, definition and/or redefinition of territories. If a territory may be defined as a space that comes into being from the moment it is thought and/or appropriated, its boundaries are consequently fluctuating, constantly in motion. Translation as a means of communication between cultures is therefore bound to intervene in the negotiation of the outlines and borders of a territory. It necessarily shapes the migration of the text-as-territory, and is inherent to symbolic border crossings as conscious and/or unconscious processes.

Possible questions and topics include :

• How does translation handle the migration of texts between different territories ? • In what way(s) does the translation process affect the opening and annexing of borders and territories ? • How does translation take part in a permanent stability/instability of the text-as-territory ? • What linguistic, lexicographic, technical, and/or literary resources can the translator tap into when he/she wants to account for the various realities of a territory, whether they be physical, geographical, political, geopolitical, historical, cultural and/or language-related ? • What territories have emerged thanks to the various trends in Translation Studies ?

For information : Corinne Oster (corinne.oster@univ-lille3.fr) and Ronald Jenn (ronald.jenn@univ-lille3.fr)