home @


JE « Afro-descendance et migrations/diasporisations : quelles places pour les mémoires de l’esclavisation transatlantique ? »

Il s’agira d’interroger et de mettre en tension la notion d’esclavisation « préférée » à la formule passive d’« esclavage » transatlantique, saisie dans sa prétendue objectivité scientifique. Au-delà, les réflexions s’orienteront autour de ce que signifient les « migrations » et « diasporisations » des Afro-descendants en Amériques (sud, centrale, nord et Caraïbes). Nous analyserons comment circulent et survivent leurs mémoires d’un point de vue socio-historique, politique et critique. La « seconde » mondialisation, démultipliée, ravive-t-elle les mémoires des conditions de vie effroyables, de la précarité, de la précarisation des Afro-descendants en Amériques ? (nous aborderons les notions de « mémoires de la déréliction » ou de « malheur généalogique »). Comment, du point de vue des associations, ces migrations s’organisaient-elles ? S’agissait-il déjà du capitalisme ? Etc. Les migrations abordées seront larges, nous pensons en particulier à celles la Guinée équatoriale vers l’Espagne, à celles des Afriques vers l’Europe, l’Amérique hispanique et anglophone et à d’autres, moins connues, comme celles des Caraïbes vers l’Amérique centrale, du Mexique vers les Etats-Unis, etc. « Allers-retours », « allers sans retour », « retour différé », « itinérance », « enracine-errance », « lieux des mémoires » seront autant de concepts qui seront abordés lors de ce séminaire. Nous verrons, par ailleurs, quels rôles ont joué les transferts de fonds, les remesas, dans ces migrations. Enfin, il sera question des commémorations, récentes, parfois controversées, telles que les « Journées » ou même « Mois » du/des Noir-e-s en Amérique latine, en Caraïbes et en Amérique du Nord. Mémoires de l’esclavisation versus mémoires chromatiques (paraissant naturelles mais dont le marquage est redoutable et contradictoire) : une problématique qui aura toute sa place lors de ce séminaire.

Cette journée d’études constituera la 3° séance du séminaire "MIGRATIONS TRANSCONTINENTALES : (DÉ)MÉMOIRES, REPRÉSENTATIONS, INTERCULTURALITÉ" Année universitaire 2012 - 13