home @


Journée d’études : Kitsch et camp : Consommation et détournement des produits de l’industrie culturelle dans les Amériques

Journée d’études dans le cadre du séminaire doctoral de spécialité axes « Les Amériques » et « Crises, créations, renaissances »

Kitsch et camp : Consommation et détournement des produits de l’industrie culturelle dans les Amériques

Cette dernière journée d’études du séminaire doctoral "Les Amériques" / "Crises, Créations, Renaissances" se déroulera le Vendredi 1er avril 2016 de 9h30 à 16h, à l’Université de Lille Sciences Humaines et Sociales, Maison de la Recherche, Salle F0.13

Présentation :

A l’origine utilisé dans les milieux artistiques munichois, le mot « kitsch » désignait les images de piètre qualité qui plaisaient à une clientèle peu avertie. Catégorie esthétique aux contours désormais mouvants, associée à la régression infantile, au mauvais goût, à l’imitation de l’élite, au confort, au joli… le kitsch se définit à l’intérieur d’une culture donnée, ce qui implique de voir l’objet ou l’œuvre kitsch non pas comme singulier, mais comme représentant de sa catégorie. La sensibilité camp, associée de façon privilégiée mais non exclusive à la communauté LGBT, vise à revaloriser ou du moins à complexifier la mièvrerie réelle ou supposée de la production kitsch à travers une codification sophistiquée, voire ésotérique (Sontag). Il s’agit d’une catégorie relationnelle : son décodage implique une compétence – et une sorte d’appartenance à un groupe de connaisseurs. En outre le camp, intimement lié à la marge, met en jeu un double entendre (Le Talec) : une part visible articulée sur la (re)présentation de soi et une part secrète, relative à la sexualité. La forte théâtralisation qui le caractérise œuvre souvent à la déconstruction d’un système de genre naturalisé. Ceci le différencie du kitsch comme sentimentalité facile et prévisible, partagé par la multitude (Kundera), dont la principale caractéristique est la facilité d’appréhension.

Responsables : Isabelle Boof-Vermesse et Antoine Rodriguez

Affiche : Cf PJ

Programme : Cf PJ