home @


Journées d’études : Exil et migrations culturelles et linguistiques

Journées d’études :

Exil et migrations culturelles et linguistiques

Lundi 22 et Mardi 23 février 2016, Université Lille 3, Maison de la Recherche, salle F0.13

Lundi 22 Février

L’exil dans tous ses états

Mardi 23 février

Exil et stratégies d’écriture

Présentation :

Le réseau thématique Exil et migrations culturelles et linguistiques porté par l’axe Méditerranée – Passages, hybridités et métissages, tient depuis septembre 2014 des ateliers de rechercher à Lille ou dans d’autres universités partenaires - Paris 3, Strasbourg, Rome, Tübingen, Haïfa. Pour ces trois ateliers de février (22, 23, 24), après avoir dressé, le premier jour, une sorte d’état des lieux interdisciplinaire, nous nous interrogerons, comme nous avons commencé à le faire l’an dernier, sur les stratégies linguistiques d’auteurs en exil en analysant leurs modes d’expression et la manière dont ils utilisent le langage dans leurs textes. Surtout les formes de plurilinguisme et de diglossie, mais aussi leurs différentes façons de mettre en scène les structures de la mémoire afin d’en maintenir la continuité. L’exil de la langue peut aussi signifier un rejet du passé et l’intégration dans une nouvelle aire culturelle et linguistique, ou, à l’inverse, la conservation du passé dans un mouvement de nostalgie et de regret. La deuxième journée posera donc la question de l’adoption d’une langue d’écriture « autre », autour d’écrivains de langues arabe et hébraïque. Et le troisième atelier, Langue unique, langue multiple, organisée par le laboratoire Alithila, se concentrera sur les littératures francophones. Les travaux se poursuivront avec un atelier sur la traduction à Paris3 le 7 mars et un autre sur le thème de L’impossible écriture en novembre prochain à Lille.

Organisation : Françoise Saquer-Sabin

Programmes : Cf doc joint