home @


Méthodologique de littérature

Responsable : Serge Rolet.

Objectifs de la formation :

- Aider les doctorants à sortir de l’approche empirique ou descriptive de la littérature et à faire un choix raisonné des instruments méthodologiques en usage dans les études littéraires.
- Consolider le bagage théorique des étudiants faisant une thèse en littérature.
- Préparer les étudiants de master à la poursuite d’études doctorales.

Compétences spécialisées :

- Intégrer les acquis de la théorie actuelle de la littérature à l’étude d’un corpus ;
- Connaître les grands courants de la théorie moderne de la littérature ;
- Savoir choisir une approche théorique pertinente dans une recherche en littérature ;
- Savoir justifier ce choix dans le traitement du corpus ;
- Savoir démontrer l’aspect novateur d’une recherche.

Séance de présentation

2 heures. 14h – 16h – Vendredi 11 janvier 2013

Lille3 – Bâtiment B – Salle B4 027

Introduction générale à plusieurs voix ; Répartition des tâches entre les doctorants en vue des séances 2 et 3.

Première journée

6 heures. 9h -17h - Vendredi 08 février 2013

Responsable : Bernard Bach

Lille3 – Bâtiment B – Salle B4 027

Pour en finir avec « l’homme et l’oeuvre » ou qu’est-ce que la littérature ?

- Première séance : L’auteur du texte et le monde du texte.
- Deuxième séance : Que signifie être lecteur ? La notion d’interprétation.

Deuxième journée

6 heures. 9h -17h – Vendredi 15 mars 2013

Responsable : Serge Rolet

Lille3 – Bâtiment B – Salle B4 027

L’évolution de la littérature

- Première séance : L’histoire littéraire et la question de sa périodisation.
- Deuxième séance : De la notion d’influence à la théorie des transferts culturels.
- Troisième séance : Quelques modèles théoriques de l’évolution de la littérature
- Discussion : bilan et l’évaluation du séminaire.

Troisième journée

6 heures. 9h -17h – Vendredi 17 mai 2013

Responsable : Thomas Dutoit

Lille3 – Bâtiment B – Salle B4 027

Institution et lecture littéraires

- Première séance : La question de l’institution littéraire : la nécessité toujours d’une contreinstitution  ?
- Deuxième séance : L’expérience de la lecture littéraire : la nécessité de la prise de risque interprétatif.
- Conclusion du séminaire : bilan et évaluation.