home @


Séminaire « Politique de la littérature »

« [L]a littérature fait de la politique en tant que littérature » [1] : telle est l’hypothèse que le séminaire de l’axe « Littérature, sens et sensation » mettra à l’épreuve cette année.

En quoi la littérature, loin d’être le simple reflet de son temps ou l’écho des engagements d’un écrivain, élabore-t-elle une pensée politique ? La confrontation de textes littéraires et théoriques servira moins la recherche d’affinités entre écriture et idéologies qu’une réflexion sur la capacité de la littérature à formuler des questions politiques en ses propres termes.

La littérature peut-elle être considérée comme une force de résistance qui déplace lieux et signes de l’autorité, défait les hiérarchies, et élabore des contre-pouvoirs ? En quoi crée-t-elle ainsi un espace commun comme lieu de confrontation, où se font et se défont identités et rapports sociaux ?

Lorsque la littérature figure nations et institutions, en quoi les reconfigure-t-elle d’un même mouvement ? Cette pensée politique, qui émerge dans et par l’écriture, façonne notre conception du bien commun grâce à un nouveau « partage du sensible, » qui remet en question les frontières entre collectif et singulier, entre intemporalité et temps de l’histoire.

Comment la littérature élabore-t-elle de nouvelles formes de communautés, lorsqu’elle invente de nouvelles conception de la citoyenneté, mais également, lorsque, débordant les frontières de l’humain et du non-humain, elle redessine les lignes de partage entre sujet et objet, entre société et nature ?

Calendrier des séances

  • Le jeudi 12 janvier 16h30-18h30 – Luca Salza : « 1914-1918 : la guerre et les désertions »
  • Le jeudi 9 février 16h30-18h30 – Stefano Evangelista : “Late Nineteenth-Century Cosmopolitanism”
  • Le jeudi 9 mars 16h-18h – Claire Hélie : « De la nordisation au post-nordisme : la poésie du Nord de l’Angleterre depuis les années 1960 »
  • Le jeudi 6 avril 16h-18h Salle B0.610– Hélène Cottet : « Invitations à un discernement démocratique : héroïsme et imposture dans la littérature américaine du XIXe siècle »
  • Le jeudi 11 mai 13h30-15h30 Salle B0.610– Carola Hähnel-Ménard : « Modes d’action poétique : le cas de la littérature non-officielle en RDA dans les années 1980 »

Notes

[1] Jacques Rancière, Politique de la littérature, Paris : Galilée, 2007, 11.