home @


CEDERNA Camilla

enseignante-chercheuse en littérature et civilisation italiennes (histoire, circulation des idées et du théâtre italien en Europe, XVIIe-XXe siècles)

Axes de recherche

axe 1, Littérature, sens et sensation
axe 4, Traduction et médiation
axe 7, Etudes romanes - crises, créations, renaissance
axe 8, Méditerranée - passages, hybridités et métissages


Publications

Livres :

• Louis Biancolelli/ Brugière de Barante, La fausse coquette (1694, 1700), Camilla Maria Cederna (éd.), (édition critique avec introduction, commentaire, apparat), Venezia-Santiago de Compostela, lineadacqua, 2017, Archivio del teatro pregoldoniano, en cours de publication en ligne, http://www.usc.es/goldoni, http://www.usc.es/goldoni/).

• La nation au théâtre/un théâtre pour la nation (éd. par C. Cederna et Vincenza Perdichizzi), Edizioni dell’Orso, Alessandria, 2015.

• Traduzioni, adattamenti, adozioni : tradurre il teatro del Sei Settecento oggi , Thema/Open Access Research Journal for Theatre, Music, Arts (éd. par C. Cederna), vol. 3, N° 1-2, 2014. http://www.thema-journal.eu/index.p...

• Le théâtre italien en France au XVIIIe siècle : entre attraction et dénégation (textes réunis par C. Cederna), Editions du conseil scientifique de l’Université de Lille 3, CEGES, Lille 2012, pp. 166.

- Imposture littéraire et stratégies politiques : le Conseil d’Egypte des Lumières siciliennes à Leonardo Sciascia, Honoré Champion Editeur, Paris, 1999.

- C. Gozzi, La correzione difficile, texte établi et annoté par C. Cederna, Edition nationale des œuvres de C. Gozzi, Marsilio, Venise, en préparation.

Participation à des ouvrages collectifs

• « Elisabetta Caminer Turra », « Caterina Dolfin », articles dans Dictionnaire des créatrices, Editions des Femmes, Paris, 2013.

• Mémoires inutiles de la vie de Carlo Gozzi écrits par lui-même et publiés par humilité, nouvelle traduction d’après l’édition vénitienne de 1797, sous la direction de Françoise Decroisette, Alain Baudry et Cie, 2010 (contribution à la rédaction de notes, notices biographiques, glossaires et bibliographie).

Articles :

• « Le Théâtre Italien de Gherardi : La Fausse coquette », dans Goldoni ’avant la lettre’ esperienze teatrali pregoldoniane (1650-1750), Javier Gutiérrez Carou (éd.), lineadacqua, 2015, p. 171-180.

• "Entre violence et utopie : la mise en scène des genres dans le théâtre de Zoubeir Ben Bouchta (Tanger, Maroc). Suivi par un entretien avec l’auteur", dans LES ESPACES SEXUÉS - Topographie des genres dans les espaces imaginaires et symboliques aux éditions LIT Verlag, Münster, Allemagne, 2016.

• « Carlo Goldoni : le pouvoir de la passion entre monde et théâtre », Chroniques italiennes, spécial concours 2015, p. 150-177 (http://chroniquesitaliennes.univ-pa...)

• « Tra dramma e commedia : traduzioni / tradimenti / oscillazioni, nel dibattito sul teatro sulla “Biblioteca italiana” e dintorni (1816-1830) », dans La nation au théâtre/une théâtre pour la nation, ouvrage dirigé en collaboration avec Vincenza Perdichizzi, Edizioni dell’Orso, Alessandria, 2015, p. 21-42.

• « Tradurre/adattare/mettere in scena i classici oggi : il teatro di Goldoni », in Traduzioni, adattamenti, adozioni : tradurre il teatro del Sei Settecento oggi, Thema/Open Access Research Journal for Theatre, Music, Arts (a cura di Camilla M. Cederna), vol. 3, N° 1-2, 2014, p. 1-23.

• « Existe-t-il un genre national ? Le statut de la comédie dans le débat théorique sur le théâtre au début du XIXe siècle », dans L’Histoire derrière le rideau. Ecritures scéniques du Risorgimento, Françoise Decroisette (éd.), Peter Lang (2013), pp. 61-72.

• « Le projet de métissage théâtral de Goldoni à Paris », Catherine Dumas et Karl Zieger (éds), Peter Lang, Bruxelles, 2012, p. 187-198.

- « Images de l’Amérique dans la culture italienne des années 30 » dans Intellectuels, artistes, militants : le voyage comme expérience de l’étranger, dir. par A. Dulphy, Y. Léonard, M. Matard-Bonucci, Presses Interuniversitaires Européennes Peter Lang, Bruxelles, 2009.

- « Vittorio Alfieri, théâtre et révolution », et « La passion du cheval » Cheval/ Chevaux , n. 2, Éditions du Rocher, 2008, p. 235-246.

- « Goldoni et le genre sérieux : entre dénégation et reconnaissance », dans « Carlo Goldoni et la France : un dialogue dramaturgique de la modernité », Revue des études italiennes, L’âge d’homme, nouvelle série, tome 53, n. 1-2, janvier-juin 2007, p. 97-105.

- « Specchi pericolosi. Carlo Gozzi, critico del dramma flebile francese », Problemi di critica goldoniana, XIII, (numéro spécial : « Carlo Gozzi entre dramaturgie de l’auteur et dramaturgie de l’acteur »), a cura di Andrea Fabiano, Longo Editore, Ravenna, 2007, p. 223-242.

- « Letteratura e sapere nelle riviste milanesi, tra Illuminismo e Romanticismo », dans Il giornalismo milanese dall’Illuminismo al Romanticismo, Atti della giornata di studi (18 novembre), sous la direction de Pérette-Cécile Buffaria et de Paolo Grossi, Quaderni dell’Hôtel de Gallifet, Istituto Italiano di Cultura, Paris, 2006, p. 49-70.

- « Bruto secondo : le combat de l’homme libre entre poétique et politique », dans Vittorio Alfieri. Drammaturgia e autobiografia, Atti della giornata di studi (4 février), sous la direction de Pérette-Cécile Buffaria et de Paolo Grossi, Quaderni dell’Hôtel de Gallifet, Istituto Italiano di Cultura, Paris, 2005, p. 105-122.

- « Vittorio Alfieri et Louis-Sébastien Mercier » : l’homme de lettres entre déception et néologie », Revue des études italiennes, n°1-2, Janvier-Juin, 2004, p. 201-213.

- « Antiaméricanisme et fascisme : E. Cecchi, America amara », dans Regards sur l’antiaméricanisme. Une histoire culturelle, sous la direction de Georgy Katzarov, L’Harmattan, Paris, 2004, p. 137-150.

- « Pirandello e l’America », dans Pirandello e l’Europa, sous la direction de Enzo Lauretta, Manni, Lecce, 2001, p. 288-302.

- « “La storia non esiste” : erudizione e impostura in Leonardo Sciascia » dans Leonardo Sciascia ed il Settecento in Sicilia, Salvatore Sciascia, Caltanissetta-Roma, 1998, p. 61-83.

- « Giuseppe Antonio Borgese, antifascista critico », MicroMega, n. 2, mai/juin, 1997.

- « Entre plurilinguisme et nationalisme : stratégies de la traduction en Sicile à la fin du XVIIIe siècle », dans Violence et traduction, Actes du colloque de Melnik, Bulgarie (7-10 mai 1993), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Centre des Études sur l’Europe), Université de Sofia “Saint Clément d’Ohrid”, 1995, p. 67-81.

- « Introduction » à Mafia : fiction et puissance, Mezzavoce, n. 2, novembre/décembre 1994 (publié par l’Institut Culturel Italien et l’Ambassade de France en Italie, sous la direction de Camilla M. Cederna et Giorgio Longo).

- « Vincenzo Consolo : quelques réflexions sur son oeuvre ; son dernier roman Nottetempo, Casa per casa », suivi par « Un entretien avec Vincenzo Consolo », Critique, n. 553-554, juin/juillet, 1993.

- « Premessa all’edizione italiana », dans Roland Barthes, L’avventura semiologica, Einaudi, Torino, 1991.

- « Postfazione » dans Gérard Genette, Soglie, Einaudi, Torino, 1989.

- « Derrida e la critica decostruttiva americana », Lingua e stile, mars, 1989.

- « La traduzione », Nuovi Argomenti, janvier mars, 1988.

Autre :

- Voix d’exil/Esilio di voci (recueil de poèmes), Brescia, ATI, 2016.

Traductions :

- Traduction et édition de : Roland Barthes, L’Aventure sémiologique, (Seuil, 1985), (L’avventura semiologica, Einaudi, Torino, 1991).

- Traduction et édition de : Gérard Genette, Seuils, (Seuil, 1987), (Soglie, Einaudi, Torino, 1989).


 


Envoyer un message