home @


Espaces, qualité de vie, handicaps
Responsable(s) :

Projets dans le cadre du programme « Espaces, qualité de vie et handicaps » de la MESHS

Deux axes et un programme d’ouverture inter-axe du laboratoire ont manifesté un intérêt pour ce programme, l’axe transversal « Voix et voies de femmes », tout d’abord, qui s’intéressera au genre plus qu’aux femmes au cours du prochain quinquennal et qui interprète ‘handicap’ au sens le plus large possible, notamment dans le rapport au corps. L’une des thématiques proposées par cet axe est en effet « Femmes, genre et handicaps : discriminations et intersectionnalité des inégalités ».

De même l’axe « Méditerranée » qui comprend également la question du handicap dans sa relation à la question du genre propose le projet « Espaces sexués ». Dans ce cadre, « handicap » sera entendu au sens large, notamment dans le rapport au corps sur lequel se fondera une grande partie des recherches à venir, mais aussi en termes d’altérité et de différence. La thématique des espaces sexués implique la notion de genre en tant qu’identité construite par l’environnement social, ainsi que les rapports de sexe tels qu’ils sont façonnés par la culture et l’histoire. La perception de l’être humain dans sa dimension spatiale, voire sa définition même par rapport à l’espace touche à la question de l’altérité. La notion de frontière induit la distinction entre différence et altérité, qui constitue l’une des clés de la philosophie contemporaine. Le brouillage des genres, amorcé dès l’époque romantique, redéfinit les espaces, trace de nouveaux territoires ; et, dans un modèle empreint de post-modernisme, se pose le problème de la reterritorialisation. Le domaine de la création artistique est sans doute le laboratoire où sont susceptibles de se dissoudre les oppositions. Le brouillage des frontières entre masculin et féminin est en quelque sorte le mariage des contraires énoncé par Virginia Woolf comme nécessaire à l’art de la création.

Le programme d’ouverture inter-axes « pratiques interculturelles, inclusion sociale et développement humain » constituera la dernière contribution au programme MESHS sur la thématique « Espaces, qualité de vie, handicap ».