home @


Lieux et figures de la barbarie

Ouvrage dirigé par Norah Giraldi Dei Cas, Fatiha Idmhand et Cathy Fourez, 2012 Bruxelles : P.I.E. Peter Lang (site de l’éditeur) Collection Comparatisme et Société n° 18

À l’heure où se renforcent les frontières politiques, idéologiques, et où la justice est souvent dépassée par le nombre de crimes de guerre, les lieux où la barbarie s’exerce se multiplient, se globalisent au rythme d’une mondialisation frénétique, sous des formes inédites, avec une ampleur inquiétante, spectaculaire, normalisée par « la banalisation du mal ». La barbarie d’aujourd’hui se décline comme si aucune leçon n’avait été tirée du passé. Cet ouvrage cherche à analyser la complexe notion de barbarie et veut comprendre les raisons pour lesquelles elle ne cesse de se diversifier et de s’étendre. Résultat d’un programme de recherches (2006-2008) mené au laboratoire CECILLE (Université de Lille) portant sur les lieux et figures de la barbarie, ce volume réunit les contributions de chercheurs et d’artistes européens ou d’autres continents, dans une perspective interdisciplinaire. Écrivains, artistes plasticiens, critiques littéraires, sociologues et historiens, respectueux des différences et sans craintes des contrastes, dialoguent et dressent un passionant réquisitoire contre les non-dits de l’histoire.

Norah Giraldi-Dei Cas, Cathy Fourez et Fatiha Idmhand : Introduction

Lectures de la barbarie

Youval Shimoni : L’éternelle altérité Pierre Vaydat : De la barbarie primitive à la barbarie fonctionnaliste Teresa Danuta Mozejko/Lionel Ricardo Costa : Estrategias desde los márgenes

De l’Antiquité à l’époque moderne

Christophe Batsch : La barbarie comme représentation de la violence du sacré dans l’Antiquité Alain Deremetz : Ovide et le pays de l’exil Alain Desjacques : Y a-t-il une civilisation de Barbares ? Le cas des Mongols dans l’histoire Mercedes Blanco : L’Arcadie de Góngora ou l’utopie barbare Michèle Estela-Guillemont : L’humaniste Mateo Alemán contre la barbarie Pierre Nevoux : Barbarie et humanisme dans le Persiles de Cervantès et dans le Criticón de Gracián Samuel Fasquel : Les barbares du Parnasse

Normes et non-normes : la Barbare, l’Autre

Marek Tomaszewski : Heart of Darkness ou le miroir de la barbarie moderne Hubert Roland : Le « nouveau barbare » de Robert Müller : primitivisme littéraire, colonialisme et « hybridité » Constantin Bobas : En attendant les barbares, des redondances parallèles à la multiplicité des rencontres Bacima Ajjan-Boutrad : Figures de l’Autre, regards sur soi dans l’oeuvre de Naguib Mahfouz Toshio Takemoto : La transposition romanesque d’un acte barbare. De la vivisection à une analyse expérimentale de la conscience morale : le cas d’Endô Shûsaku, La Mer et le Poison Carole Viñals : Barbarie et altérité dans Vidas ajenas de José Ovejero José Ovejero : Sociedad y « bárbaros »

Le différend en Europe

Marifé Santiago Bolaños : Contra la barbarie, educación Rose Duroux : La barbarie dessinée par les enfants. La guerre d’Espagne dans les dessins de la collection Brauner (avec la collaboration de Guy Baudon et de Luca Gaboardi) Claudie Terrasson : Écritures poétiques et barbarie, Espagne, XXe siècle : essai de typologie Alexis Nouss : L’infigurable, l’inattestable Béatrice Gonzalés-Vangell : La langue allemande, langue de mémoire juive ? Françoise Saquer-Sabin : Le traitement du thème de la Shoah dans la littérature israélienne Martine Benoit : Comment (ne pas) dire le bourreau. Deux romans de Jurek Becker et Fred Wander publiés en RDA Teresa Orecchia Havas : Les veines de l’Histoire. Barbaries européennes dans l’oeuvre d’Edgardo Cozarinsky Benjamin Thomas : Expressions de la barbarie dans La Question humaine (2007)

Les Amériques : civilisation ou barabarie ?

Lelia Area : Entre la familia y la barbarie : el caso Camila O’Gorman Eduardo Piazza : Barbarie autóctona e importada en el poema Tabaré de Juan Zorrilla de San Martín Nathalie Fürstenberger : Insurrection et fait-divers dans la province de Santa Fe. Qui sont les barbares de Carcarañá ? María Angélica Semilla Durán : Relectures contemporaines de la Campagne du désert dans la littérature argentine Kristine Vanden Berghe : Cartucho de Nellie Campobello. El libro de las pequeñas barbaries Ilse Logie : Roberto Bolaño y el mal. Análisis de El policía de las ratas Carlos Demasi : Barbarie, impunidad y nación : el caso uruguayo Cécile Chantraine-Braillon : Dialectique entre civilisation et barbarie dans l’oeuvre de Carlos Denis Molina Geneviève Fabry : Barbarie et barbarismes dans l’oeuvre de Juan Gelman Lucie Taïeb : Juan Gelman et Ingeborg Bachmann, deux poètes face à la barbarie Carlos Liscano : La tortura como parte de un proyecto económico Sébastien Rutés : Territoire comanche : civilisation et barbarie du D.F. dans l’oeuvre policière de Paco Ignacio Taibo II Lucía Melgar : « Así es esa gente... ». Discours sur la barbarie dans le Mexique du XXIe siècle Cathy Fourez : Naufrages de corps ou le corpus de la nausée dans Paysages solitaires à Juárez de Jeanne Socquet Sergio González Rodríguez : Las decapitaciones y su arquitectura pública Marie-Berthe Ferrer/Patrick Bard : Guatemala, du génocide au fémicide. Description d’un écosystème du mal.