home @


Entre anamnèse et amnésie – la littérature pour dire le passé nazi

Martine Benoit (dir.) Entre anamnèse et amnésie – la littérature pour dire le passé nazi Germanica 42/2008 ISBN 978-2-913857-21-6

http://germanica.revues.org/435

Le présent numéro de Germanica s’est donné pour objet d’appréhender le rôle de la littérature dans le travail de mémoire face au passé nazi. Comment la littérature a-t-elle pu ou non refléter les évolutions du travail de mémoire, les points de vue idéologiques ou politiques ? Car on n’écrit pas la même chose que l’on soit né avant ou après 1945, que l’on soit né à Vienne, Bonn ou Berlin-Est ; on n’écrit évidemment pas la même chose quand on est d’origine juive et qu’on a été ébranlé dans son être : le livre de Stefan Braese introduisant la notion d’« autre souvenir »1 marque à cet égard un tournant dans la réflexion sur la littérature, une réflexion auquel le présent travail souhaite apporter sa contribution. [...]

Lire la suite dans le Pdf ci-joint.