home @


Pratiques interculturelles, inclusion sociale et développement humain
Responsable(s) : CAULLIER Joëlle, LASSUS Marie-Pierre

Projet inter-axes de recherche-action

En relation avec les axes de recherche fondamentale du prochain contrat quinquennal, centrés autour de l’interculturalité, la solidarité et la créativité, les chercheurs de CECILLE souhaitent assumer pleinement leur responsabilité au sein de la société en promouvant les pratiques de recherche partenariale et de recherche-action avec leur environnement dans les domaines du bien-être, du développement culturel, de l’équité et de la lutte contre l’exclusion et les discriminations. Ils ont à cet effet constitué un réseau d’associations, régionales, nationales et internationales avec lesquelles ils engagent des processus de transformations individuelles et sociales grâce au partage des imaginaires, des savoirs et des initiatives. Est ainsi pointé l’objectif du développement humain (plus volontiers nommé « bien-être » dans la culture latino-américaine), dans le cadre d’une économie sociale et solidaire qui accorde toute sa place aux aspirations spirituelles, relationnelles et culturelles des êtres.

Avec les compétences qui sont les siennes (arts, médiation linguistique et dialogue interculturel, connaissance des spiritualités et du fait religieux…), mais aussi en lien avec d’autres laboratoires de l’université concernés par ces préoccupations sociétales, le laboratoire se propose d’agir en étroite coopération avec les acteurs de terrain pour l’égalité des chances dans tous les domaines. Ses collaborations universitaires internationales, notamment dans les pays en voie de développement qui ont une expérience extrêmement mûrie de la responsabilité sociétale (« l’Extension », mission explicite des universités latino-américaines), facilitent l’analyse d’expériences croisées sur des territoires diversifiés (régions rurales, zones péri-urbaines et urbaines, milieux clos, hôpitaux, lieux de relégation..).

Ce programme donnera lieu, en collaboration étroite avec des partenaires universitaires lillois (LEA, CFMI, laboratoires de psychologie, de sociologie, de sciences de l’éducation d’arts, CLERSE…), des partenaires de l’enseignement artistique régional (Pôle supérieur Musique, Ecole supérieure d’art..) et des partenaires de la société civile, à des candidatures à certains appels d’offre : Chercheurs-citoyens du Conseil régional du Nord-Pas de Calais, ANR, programmes européens Horizon 2020 sur les sociétés inclusives… Il irriguera également les formations de master liées au laboratoire et en particulier le master Erasmus Mundus MITRA (Médiation Interculturelle).