home @


Le double en traduction ou l’(impossible ?) entre-deux, vol. 2

Sous la direction de Michaël Mariaule et Corinne Wecksteen

Artois Presses Université

ISBN : 978-2-84832-159-2 • 2012 • 168 pages

Ce volume poursuit l’exploration du concept de « double » en traduction, entamée dans notre premier recueil consacré à cette thématique (Le double en traduction ou l’(impossible ?) entre-deux, vol. 1, APU, 2011). Certaines approches adoptées dans le premier volume sont ici complétées et approfondies, avec le cas spécifique de l’auto-traduction, l’étude du lien entre écrivain et traducteur ou encore la retraduction poétique. D’autres notions sont également abordées, comme l’intertextualité, l’étranger dans la langue ou la variation engendrée par le lectorat visé (anglais ou américain). Les articles ici réunis, mettant en jeu le couple de langues anglais-français, reflètent une diversité de points de vue et, par leur richesse, montrent à quel point l’idée de « double » en traduction est féconde, par les problèmes qu’elle met au jour, les interrogations qu’elle soulève, mais aussi par les ponts qu’elle établit avec les notions connexes d’« entre-deux », d’« hybridité » ou de « variabilité ». Le caractère spéculaire de la traduction est examiné sous des angles multiples, qui n’éludent en rien les déformations et écarts constitutifs de la traduction, le jeu et la souplesse indispensables à la création d’un texte, et sont le reflet de la complexité inhérente à cette activité.