home @


Antoine Traisnel, lauréat 2011

Antoine Traisnel nous dit :

« J’ai eu l’honneur de recevoir le prix de thèse attribué par le laboratoire CECILLE. J’ai soutenu ma thèse, intitulée Nathaniel Hawthorne : l’allégorie critique, ou l’écriture de la crise, en novembre 2009. Comme le titre de ma thèse le laisse entendre, mon objet était d’étudier l’œuvre de Nathaniel Hawthorne au prisme de l’allégorie, entendue comme puissance de figuration mettant en crise la relation qu’un texte entretient avec la langue, l’histoire et la culture telles qu’elles sont traditionnellement conçues à l’époque de sa production. Ma thèse sera publiée en 2013 par les éditions Aux Forges de Vulcain sous le titre Blasted Allegories : Après-coups critiques de Nathaniel Hawthorne. Après avoir enseigné en tant qu’ATER à Paris 8, j’ai décidé de remettre le couvert et suis parti aux US pour faire un second doctorat en littérature comparée à Brown University, où j’écris une thèse sur la question de l’animal telle qu’elle est posée par des textes littéraires, scientifiques et philosophiques du début du 19ème siècle. »